Démarches en ligneMédia

FranceConnect, l’identifiant unique pour (presque) tous les services publics

Cet article s’inscrit dans le cadre d’un partenariat avec la Région Île-de-France, visant à simplifier l’accès aux démarches en ligne. Une dizaine de webinars ont été proposés afin de présenter les ressources Les Bons Clics autour des e-démarches sous la forme d’un parcours complet de quatre demi-journées.

En octobre 2020, 70% des démarches administratives françaises étaient réalisables en ligne. Ces données, issues de l’Observatoire de la qualité des démarches en ligne, témoignent des efforts des pouvoirs publics pour dématérialiser, dès 2022, l’entièreté des démarches administratives, de la déclaration d’impôts à la demande de carte grise. 

Aussi, pour accompagner la transformation numérique de l’administration, l’Etat a mis en place FranceConnect. Inauguré en 2016, ce dispositif permet de se connecter, avec un seul identifiant, à de multiples services publics en ligne auxquels vient de s’ajouter Pôle emploi.

Sabri, participant à la formation FranceConnect de l’EPN Goutte d’Ordinateur, dans le dix-huitième arrondissement de Paris.

FranceConnect : simplifier l’accès aux services en ligne

FranceConnect simplifie l’accès à plus de 700 ressources en ligne, parmi lesquelles figurent, outre Pôle emploi, l’ANTS (Agence nationale des titres sécurisés), l’AGIRC-ARRCO (retraite complémentaire) ou encore le CESU (Chèque emploi service universel). Le moteur de recherche du site de FranceConnect permet de les retrouver en quelques clics.

Grâce à un compte existant sur un des services clés de FranceConnect (Ameli, Impots Gouv, Mobile Connect et moi, l’Identité numérique La Poste, MSA ou Alicem*), l’utilisateur peut se connecter avec un identifiant et un mot de passe uniques sur pratiquement l’intégralité des sites des services publics. Cette méthode d’identification se veut sécurisée grâce à un système d’alerte de connexion envoyée sur la boîte mail de l’utilisateur. 

*Disponible prochainement

Des prérequis indispensables pour l’utiliser 

Ce dispositif reste néanmoins compliqué à appréhender pour les publics éloignés ou exclus du numérique. Des compétences numériques dites de base doivent en effet être maîtrisées par les utilisateurs avant de pouvoir réaliser leurs démarches en ligne grâce à l’outil FranceConnect. 

Premier exemple, l’usage de la boîte mail (création et connexion, réception des courriers, identification des menaces…) est un prérequis nécessaire pour confirmer la connexion. Autre condition essentielle, l’utilisateur doit avoir accès à un des cinq – bientôt six – services clés, faute de quoi le dispositif s’avère inutilisable. Une fois ces prérequis validés, il faut se familiariser avec la logique de se connecter, par exemple, à son compte Ameli en utilisant ses identifiants Impots Gouv, une gymnastique loin d’être évidente dès la première connexion.

« J’ai une hantise d’internet, je ne suis pas vraiment à l’aise avec. Tous les jours, je vais sur l’ordinateur pour regarder les actualités. Sinon, j’ai du mal à maîtriser, j’ai du mal à m’y mettre : j’ai développé une sorte d’anxiété vis-à-vis de ça. Avoir des bases me permettrait de combler cette hantise. »

Olivier, 56 ans, intermittent du spectacle, participant à l’atelier FranceConnect, le 28 janvier 2021 à l’EPN Goutte d’Ordinateur, Paris.

Sécurité des données 

La crainte vis-à-vis de la sécurité de ses données est un frein majeur à l’utilisation du numérique pour les publics qui en sont éloignés. Habituellement, il est fortement recommandé d’avoir un mot de passe différent pour chaque compte en ligne. Pourtant, avec FranceConnect, plus besoin de démultiplier les mots de passe : si une seule et même clé permet d’accéder à 700 services et aux données liées, que se passe-t-il en cas de perte ou de vol ?

Si l’alerte de connexion par mail permet de contrôler les éventuelles fraudes et usurpations, la directrice du programme FranceConnect à la Direction Interministérielle du numérique (DINUM), Christine Balian, déclarait, lors du Forum international de la cybersécurité en janvier 2020 :

« L’identité numérique est un sujet qui intéresse les citoyens français : il y a de vrais enjeux autour de ces sujets, en termes de sécurité et d’utilisation – ou non – des données. C’est un point vraiment important de FranceConnect. C’est une solution gouvernementale qui n’est pas dans une logique de commercialisation ou de sauvegarde des données des personnes qui l’utilisent. »

Christine Balian, Directrice du programme FranceConnect à la DINUM 28 janvier 2020, au Forum international de la cybersécurité

Le succès de FranceConnect

Ce dispositif développé par l’Etat connaît un succès et un engouement certains. Son objectif de vingt millions d’utilisateurs à la fin de l’année 2020 a été atteint avec, aujourd’hui, 20 016 316 Français inscrits, en dépit des efforts à mener autour de la pédagogie et du parcours utilisateur. 

C’est pourquoi plus de 350 collectivités territoriales participent à l’amélioration de FranceConnect, tandis que se poursuit l’évolution du parcours utilisateur pour les services dématérialisés. L’identifiant unique, s’il est bienvenu, ne résout pas toutes les problématiques liées à la dématérialisation des services publics.

Une formation pour prendre en main FranceConnect

Comptant de nombreux adeptes, FranceConnect doit toutefois en convaincre de nouveaux. Pour vous aider dans votre accompagnement des publics en difficulté avec le numérique, vous pouvez retrouver sur Les Bons Clics une formation conçue pour faciliter la prise en main de l’outil et rassurer les publics les plus réticents.

Retour sur l’atelier FranceConnect à l’EPN Goutte d’Ordinateur 

Aussi, c’est pour observer un atelier dédié que, le 28 janvier 2021, l’équipe Les Bons Clics s’est rendue dans le dix-huitième arrondissement de Paris, au sein de l’Espace Public Numérique Goutte d’Ordinateur. Pour cette séance, la dernière d’un stage de deux mois, l’animateur numérique Jacob Sheen, accompagné de Jean-Philippe, bénévole, ont guidé Georgette, Olivier et Sabri dans l’utilisation de FranceConnect.  

Grâce à la formation Les Bons Clics, l’animateur a pu au préalable préparer son atelier et parcourir les ressources à projeter aux participants. C’est ainsi qu’une heure durant, ces derniers ont pu visionner une vidéo explicative du dispositif, poser leurs questions tester leurs compétences grâce à un questionnaire pour finalement mettre la théorie à l’épreuve de la pratique. Deux d’entre eux sont parvenus à se servir du dispositif, le troisième ayant égaré ses identifiants de connexion. 

Le trio d’apprenants demeure toutefois unanime quant à l’apport de cette session, se sentant à la fois rassurés et satisfaits de ne plus devoir mémoriser ou écrire de multiples mots de passe. Les doutes et les interrogations s’articulaient notamment autour de la sécurité des données personnelles, et de l’utilité de FranceConnect pour qui ne dispose pas d’un compte sur l’un des services clés. 

« L’atelier était très bien. Si on leur posait une question, parce qu’on n’avait pas compris, ils revenaient en arrière. (…) Ces messieurs ont fait le tour de la question : ils ont vu si on suivait, si on ne suivait pas… C’est ce qui est agréable. Moi, j’étais perdue parfois, mais Jean-Philippe me guidait. »

Georgette, 74 ans, retraitée, participant à l’atelier FranceConnect, le 28 janvier 2021 à l’EPN Goutte d’Ordinateur, Paris.

Le challenge de l’animateur avec FranceConnect

Pour que l’atelier sur FranceConnect fonctionne, les bénéficiaires doivent absolument venir avec leurs identifiants de connexion à un des services clés, Ameli ou les impôts étant parmi les plus communs, pour pouvoir utiliser l’outil. Il faut donc prendre contact avec les personnes et le leur rappeler par mail ou, si possible, par SMS afin d’assurer un déroulé optimal de la formation. 

Les conseils de Jacob pour un atelier sur FranceConnect réussi

  1. Avant la séance, vérifier que tous les bénéficiaires ont au moins un des cinq identifiants clé FranceConnect

« On s’est assuré qu’ils aient un accès aux comptes en faisant une vérification pendant la séance précédente, ce qui veut dire qu’ils connaissent leur identifiants. »

  1. Informer à l’avance les bénéficiaires de l’importance de venir le jour de l’atelier avec son identifiant clé (Ameli ou Impôts)
  1. Faire plusieurs rappels au préalable pour que tout le monde puisse se connecter lors de la séance

« Concernant le public, je les ai informés en avance qu’on ferait une séance sur FranceConnect et que, pour s’assurer de l’utilité de la formation, ils avaient besoin d’un compte sur un des cinq services clés. Je leur ai également rappelé par SMS d’apporter leurs identifiants avant la séance dédiée à FranceConnect. »

Envie de vous lancer ?

Vous accompagnez des publics et vous souhaitez leur faire découvrir FranceConnect ? Vous souhaitez aborder les enjeux liés à la sécurité de cet identifiant unique ? Les ressources Les Bons Clics pourront vous aider à animer un atelier dédié :

7

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page