Inclusion financièreMédia

Les réseaux d’inclusion numérique bancaire près de chez vous

Cet article a été réalisé dans le cadre d’un partenariat avec La Banque Postale, et fait partie d’une série d’articles destinés à accélérer l’inclusion bancaire par le numérique. Retrouvez les autres articles ici !

Quand on parle d’inclusion numérique bancaire, cela englobe l’accompagnement à l’acquisition de différentes compétences et connaissances. Il s’agit à la fois de maîtriser les compétences de base de l’informatique mais aussi de connaître les fondamentaux de la gestion financière et d’être à l’aise pour gérer ses opérations en ligne.

De ce fait, l’écosystème des acteurs ayant les compétences adéquates pour accompagner les publics sur ces usages est très divers. Ces enjeux se situent à la croisée de deux mondes bien distincts : d’une part l’accompagnement budgétaire et financier, et d’autre part l’accompagnement sur le numérique. Toute la difficulté pour les acteurs traditionnels est d’investir toutes les dimensions d’un accompagnement à 360° autour de l’inclusion numérique bancaire. Face à ce besoin exprimé par les publics en difficulté, il n’est pas aisé pour les usagers de trouver la bonne « porte d’entrée ».

Retrouvez dans cet article un décryptage des différents réseaux agissant en faveur de l’inclusion numérique bancaire vers lesquels les publics peuvent se tourner pour être accompagnés.

Les Points Conseil Budget : un premier réseau des pouvoirs publics structuré autour de l’inclusion bancaire

Le plan pluriannuel contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale acte en 2015 la création des Points Conseil Budgets (PCB). Ce sont soit des associations, soit des relais départementaux (ex : CCAS) de proximité, qui sont ouverts à tous les publics. Leur rôle est de détecter les personnes qui cumuleraient à la fois précarité numérique et exclusion bancaire, et d’accompagner les publics sur leurs problématiques budgétaires. Le cas échéant, ils orientent vers des partenaires du territoire. Fin 2021, l’objectif est d’avoir labellisé 500 PCB en France, contre 400 existants actuellement en 2020.  Les structures labellisées reçoivent un financement annuel de 15 000 euros, et des formations à destination des aidants.

Les associations de l’action sociale et de la médiation numérique : des relais de terrain apportant des réponses diverses aux usagers

Des associations, parfois déjà labellisées PCB, organisent  des ateliers numériques bancaires.  Il s’agit notamment des structures engagées dans le Plan d’Inclusion Bancaire Numérique se trouvant à proximité des bureaux de poste. En effet, certains clubs de la Fondation Agir contre l’Exclusion (FACE), certaines antennes PIMMS ou encore Konexio pour la région parisienne, permettent aux clients de La Banque Postale de se familiariser avec les différentes fonctionnalités bancaires en ligne (se connecter à son compte bancaire  prendre rendez-vous avec un conseiller, consulter son compte, …).

D’autres associations appartenant au monde de l’action sociale investissent davantage les actions en matière d’accompagnement budgétaire et financier. Le réseau Crésus accompagne depuis 1992 les personnes en situation de fragilité économique dans les 134 antennes qui composent le réseau. Ils ont également développé le jeu pédagogique « Dilemme » permettant d’aider les personnes à mieux gérer leur budget. D’autres associations œuvrant en faveur de l’inclusion bancaire peuvent également accompagner les publics sur ces problématiques : Léo Lagrange ou encore lUDAF (Union Départementale des Associations Familiales).

Les acteurs traditionnels de la médiation numérique : pour aider à franchir les premiers pas vers l’autonomie numérique

Pour les publics rencontrant de grandes difficultés sur le numérique, il est également possible de se diriger vers les structures de la médiation numérique pour maîtriser les compétences de base de l’informatique (utilisation du smartphone, de  l’ordinateur, …). En effet, pour ceux qui souhaitent une initiation au numérique,  des ateliers sont organisés et des parcours de formation proposés sur tout le territoire par différents types de structures : associations, médiathèques, établissements publics numériques (EPN), … La cartographie LesBonsClics recense un certain nombre d’entre elles.

Emmaüs Connect propose des formations et des accompagnements gratuitement dans ses points d’accueil pour les personnes désireuses de gagner en autonomie sur les usages informatiques orientés par les acteurs de l’action sociale. Des permanences sont également organisées sur des créneaux réguliers pour les publics ayant besoin d’un « coup de pouce » sur un usage particulier. Le réseau des structures labélisées APTIC est également un moyen d’identifier des accompagnements à proximité de qualité, et gratuits sous réserve de disposer d’un Pass Numérique. Pour plus d’informations sur la délivrance des chèques près de chez vous, rapprochez-vous de la collectivité et/ou des opérateurs sur le territoire.


Et vous, vers quels réseaux orientez-vous vos publics ? Racontez-le nous à redac@lesbonsclics.fr !

3

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page