Développer son activitéMédia

3 appels à projets pour accélérer l’inclusion numérique

Depuis le 22 février  – et jusqu’au 5 octobre  –, les acteurs et structures de l’inclusion numérique en quête de financement peuvent candidater à l’appel à projets Ateliers de Médiation Numérique de la Fondation Afnic. Deux autres appels à projets dédiés au numérique inclusif ont été lancés cette semaine.

Les appels à projets de la Fondation Afnic concernent l'inclusion numérique.
Atelier numérique organisé par l’association Tous Au Web

Le premier est orchestré par la Direction Générale de la Coordination et de l’Action Territoriale (DGCAT) de Guyane. Le deuxième, également géré par la Fondation Afnic, a été ouvert aujourd’hui et se focalise sur le « numérique au service d’une société plus équitable ».

Appel à projets Ateliers de Médiation Numérique 

Le premier appel à projets de la Fondation Afnic est consacré aux ateliers de médiation numérique, et soutient des projets à hauteur maximale de 10 000 euros sur un an. Les subventions ne peuvent être accordées qu’à des ateliers collectifs à destination de publics vulnérables.

La candidature se réalise en ligne, sur le site de la Fondation. Le dossier complet de l’appel à projets détaille les critères d’éligibilité : les subventions ne concernent, ici, que les associations ou les coopératives à but non lucratif et d’intérêt général, disposant d’une structure juridique « depuis au moins un an à la date de la candidature », et dont le budget annuel ne dépasse pas un million d’euros.

Le dossier précise que les activités de la structure doivent être « à caractère philanthropique, éducatif, social, familial, humanitaire, scientifique, sportif, culturel ou concourant à l’insertion professionnelle, à la mise en valeur du patrimoine, à la défense de l’environnement naturel ou la diffusion de la culture, des langues de France et des connaissances scientifiques ». 

Trois étapes de sélection sont comprises dans l’appel à projets, et auront lieu le 7 avril, le 9 juin ainsi que le 6 octobre. La subvention sera versée, le cas échéant, dans les trois mois suivants. Si votre projet n’était pas retenu lors des sessions d’avril et/ou de juin, vous pourrez choisir de maintenir ou non votre candidature pour le reste de l’appel à projets, sans toutefois pouvoir « modifier ou de compléter le dossier déjà déposé ». 

Pour plus d’informations, la Fondation Afnic organise une conférence virtuelle le lundi 8 mars à 14h. 

Appel à projets « Le numérique au service d’une société plus équitable »

La Fondation Afnic vient d’ouvrir un second appel à projets, centré sur « le numérique au service d’une société plus équitable ». Les structures éligibles sont les mêmes que pour le premier appel à projets : elles pourront, deux mois durant, déposer leur dossier de candidature en ligne depuis le site de la fondation. 

Avec cet appel à projets, la Fondation Afnic cherche à soutenir les initiatives qui exploitent le potentiel du numérique pour : 

  • Aider les personnes en insertion, en situation de handicap, âgées, malades ou les jeunes décrocheurs ;
  • Participer à la considération des enjeux environnementaux ;
  • Offrir des solutions au secteur de l’habitat ;
  • Et « renforcer l’efficacité des interventions menées par les professionnels dans les secteurs du social et de l’insertion ».

Le soutien de la Fondation Afnic peut consister en une subvention sur un ou deux ans, et ce « sur la base d’un budget transmis par le candidat ». Le versement, pouvant couvrir des dépenses d’investissement ou de fonctionnement, se fera toutefois en plusieurs étapes.

Pour plus d’informations sur cet appel à projets, une conférence virtuelle sera tenue le jeudi 18 mars entre dix heures et midi. Et, pour vous aider dans vos démarches, vous pouvez également contacter les lauréats des anciens appels à projet de la Fondation Afnic et leur demander des conseils.

Appel à projets Inclusion numérique en Guyane 

A l’initiative du Préfet de Guyane, la DGCAT a lancé, cette semaine, l’appel à projets Inclusion Numérique en Guyane. Doté de 87 000 euros, il est ouvert du 2 mars au 23 avril, et souhaite faire émerger des lieux de médiation numérique pour les publics qui en sont éloignés. 

L’appel à projets cible en priorité les communes dépourvues d’une offre de médiation, notamment à l’intérieur des terres mais également dans les quartiers prioritaires de la ville (QPV). Au-delà d’une contrepartie financière, les lauréats – qui seront annoncés en juillet – pourront bénéficier du soutien du Hub Antilles-Guyane (association GuyaClic’). 

Le dépôt de dossier de candidature se réalise en ligne, via la plateforme Démarches Simplifiées. Si la priorité est donnée au secteur associatif et aux collectivités, l’appel à projets concerne également les entreprises, les établissements publics et les consortiums. Et, comme le souligne le cahier des charges, la viabilité économique sera particulièrement regardée : « Le porteur de projets propose un budget équilibré et démontrera un modèle économique viable permettant la survie du projet sur plusieurs années au-delà du versement de la subvention ». 


Si vous souhaitez explorer d’autres pistes de financement pour votre espace numérique, vous pouvez également consulter notre article dédié.

3

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page