Média

Inclusion numérique en Guadeloupe : la Préfecture s’engage auprès des acteurs de terrain

Dans le cadre de la stratégie de prévention et de lutte contre la pauvreté, WeTechCare (l’association derrière Les Bons Clics) accompagne la Préfecture de Guadeloupe pour accélérer le déploiement de réponses apportées aux publics en fragilité numérique sur le territoire. Découvrez ci-dessous le programme enclenché sur le territoire pour les six prochains mois.

Inclusion numérique en Guadeloupe : les équipes de WeTechCare ont rencontré celles du CCAS des Abymes.
Photographie prise lors d’un rendez-vous entre les équipes du CCAS des Abymes et de WeTechCare.

L’inclusion numérique en Guadeloupe : contexte et enjeux 

La crise sanitaire et la dématérialisation de l’ensemble des services du quotidien sont venues renforcer le besoin d’accès et d’accompagnement des citoyens éloignés du numérique. 

En 2017, 23% des habitants de Guadeloupe déclarent ne s’être jamais connectés à Internet par absence de connexion ou d’équipement. Il reste encore beaucoup de zones blanches sur le territoire et 37% des Guadeloupéens qui n’ont pas internet jugent que le coût du matériel est trop élevé. Côté connexion, les prix des forfaits mobiles et des box internet sont sensiblement plus élevés qu’en métropole (INSEE, 2019). 

A ce titre, plusieurs programmes d’amélioration de l’accès à internet ont été mis en place :

  • L’objectif 2025 de 100% des foyers et des entreprises éligibles au Très-Haut Débit porté par la Région et la Banque des Territoires ;
  • La mise en place de 500 bornes de wifi public dans les principales communes de Guadeloupe dans le cadre du projet WIFI4EU ;
  • L’ouverture de 15 maisons et de 6 bus France Services, portés par la Préfecture, et le déploiement de 42 conseillers numériques France Services.

Une question d’accès donc, mais aussi de compétences. Comme le rappelle Cyril Roule, secrétaire général adjoint délégué à la cohésion sociale pour la Préfecture de Guadeloupe, « le virage du numérique est parfois un peu serré pour une certaine part de notre population, on ne peut pas prendre le risque de laisser sur le bord de la route [les personnes les] moins à l’aise avec des outils numériques». 

En 2017, 35% des Guadeloupéens sans accès à internet estimaient ne pas avoir les compétences suffisantes pour utiliser les équipements et naviguer en ligne. « Notre but à la Préfecture, précise Cyril Roule, c’est d’essayer d’avoir un socle de formation et une connaissance de tous nos acteurs de réseau. C’est pourquoi nous avons mandaté WeTechCare, qui a une renommée nationale et qui a conduit ce type d’opérations dans beaucoup d’autres parties du territoire national ». 

La Préfecture de Guadeloupe souhaite ainsi accélérer le déploiement des aides apportées aux personnes éloignées du numérique, en collaboration étroite avec les acteurs de l’accompagnement public et social (collectivités, organismes de protection sociale, services de proximité, associations….).  

C’est dans ce cadre que WeTechCare consulte les acteurs du territoire via une enquête en ligne, afin de faire remonter leurs besoins (équipement, formation…) et de cartographier l’offre d’accompagnement numérique en Guadeloupe. 

Vous êtes un acteur engagé ou souhaitant s’engager en faveur de l’inclusion numérique en Guadeloupe ? Répondez à notre enquête en ligne avant le 31 mars 2022 !

Un programme adapté aux besoins du territoire 

L’objectif du programme mis en place par l’association WeTechCare est d’accompagner les acteurs du territoire pour rendre plus autonomes les personnes éloignées du numérique, en s’appuyant pour cela sur la plateforme Les Bons Clics – déjà utilisée par plus de 40 structures et de 100 aidants numériques en Guadeloupe.

« Les acteurs de terrain sont les plus à même de connaître les besoins sur notre territoire ».

Cyril Roule, Secrétaire général adjoint délégué à la cohésion sociale pour la Préfecture de Guadeloupe

Après avoir rencontré, début mars, près de 20 acteurs de l’inclusion numérique en Guadeloupe, les équipes de WeTechCare vont proposer des temps de formation en ligne, adaptés aux besoins identifiés lors de ces échanges. 

Ces rencontres, autant que l’événement de lancement qui a réuni plus de 80 personnes, ont fait ressortir 2 thématiques prioritaires qui seront abordées au cours des premières formations : 

  • L’accès aux droits, pour accompagner les usagers sur leurs téléprocédures. Nous organisons un premier webinar sur cette thématique le 31 mars prochain.
  • La sensibilisation des publics les plus éloignés au numérique : comment aller vers et partager les opportunités du numérique ?

Pour en savoir plus sur le programme d’inclusion numérique de la Préfecture de Guadeloupe, c’est par ici.

4

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page