Inclusion financièreMedia

Konexio forme les réfugiés et les demandeurs d’asile aux services bancaires en ligne

Cet article a été réalisé dans le cadre d’un partenariat avec La Banque Postale, et fait partie d’une série d’articles destinés à accélérer l’inclusion financière par le numérique. Retrouvez les autres articles ici !

Créée en 2016, l’association Konexio facilite l’insertion socio-professionnelle des personnes en situation de vulnérabilité en les formant au numérique. En 2019, près de 300 réfugiés et demandeurs d’asile ont ainsi suivi un de ses programmes de formation, allant des compétences numériques les plus basiques aux plus avancées. Depuis septembre 2020, et dans le cadre d’un partenariat avec la Banque Postale, ces parcours d’une vingtaine d’heures proposent un atelier optionnel dédié aux services bancaires digitaux.

« Le prérequis pour suivre ces ateliers est d’être un client La Banque Postale, détaille François Dabin, responsable des opérations de Konexio. C’est une banque bien connue de nos apprenants : lorsque vous venez d’arriver en France, c’est souvent vers elle que vous vous tournez ». Trois ateliers d’une heure et demie sont organisés chaque mois dans un des lieux de médiation partenaires de Konexio, qui s’appuient sur les modules pédagogiques développés par Les Bons Clics autour de la banque en ligne.

« Nous avons de bons retours, et il y a toujours de l’intérêt de la part des apprenants, poursuit François Dabin. Les primo-arrivants au sens large, c’est-à-dire les personnes qui sont sur le territoire français depuis moins de cinq ans, ont généralement plus de difficultés avec ces outils ». Désormais, grâce à l’allègement progressif des restrictions sanitaires, l’association espère pouvoir accueillir une dizaine de participants à chaque atelier.

Le 24 juin, ils étaient six à se rendre à l’école de la deuxième chance, dans le 19ème arrondissement de Paris, pour suivre la séance animée par Marcellin Momo Kenfack, informaticien et médiateur numérique bénévole pour Konexio depuis janvier 2021. 

Konexio : ateliers d'inclusion financière numérique réfugiés
De gauche à droite : Josmone, Marie-Thérèse, Marcellin et Ferdous.
Photographie prise lors de l’atelier Konexio dédié à l’inclusion financière numérique, dans les locaux de l’Ecole de la 2e chance à Paris.

Acculturations numérique et bancaire

En une heure et demie, l’atelier a exploré deux modules Les Bons Clics, le premier dédié à la consultation de ses comptes et à l’obtention d’un RIB, le second consacré à l’envoi d’un message à son conseiller. Pour le médiateur, la première étape de sensibilisation aux avantages des services bancaires en ligne demande de composer avec des craintes liées à la sécurité des données ainsi qu’avec une certaine méfiance à l’égard des institutions bancaires.

Les apports de cet atelier sont bien réels selon Josmone P., qui a participé à l’atelier : « je me rends d’habitude au guichet de La Banque Postale pour avoir un RIB par exemple, mais là j’apprends à le télécharger directement depuis mon portable ». De même pour Ferdous W., arrivé en France en 2012 après quatre ans en Angleterre, qui regrette les services de chat des banques britanniques ainsi que l’immédiateté des conseils en découlant. « Avec l’application, je gagne du temps et de l’argent. Je n’aurais plus besoin d’appeler ou de me rendre au guichet, confie-t-il. Je dois régler mon problème d’identifiant aussi ».

Konexio forme les réfugiés et les demandeurs d'asile au numérique bancaire.
Josmone P., participante à l’atelier.

La gestion des identifiants et des mots de passe fait en effet partie des compétences numériques nécessaires à l’usage d’une application bancaire. Il s’agit également d’acquérir des premiers réflexes de sécurité, à l’instar de la vérification du protocole HTTPS et de la présence d’un cadenas à gauche de l’adresse URL, dans la barre de recherche. L’appréhension du langage numérique paraît donc être, au même titre que la littératie bancaire, une étape essentielle de l’apprentissage, d’autant plus pour des publics primo-arrivants qui, souvent, suivent des cours de français en parallèle des ateliers de médiation numérique.

Pour Marcellin Momo Kenfack, il est ainsi important de vérifier si les apprenants comprennent les différences entre les types de compte (courant, livrets, épargne…) ou s’ils maîtrisent les différents modes de paiement. 

La variété et la complexité de certains services bancaires augmentent par ailleurs la diversité des attentes et des demandes des apprenants. Répondre à toutes leurs questions peut ainsi s’avérer complexe pour les médiateurs en charge d’un atelier dédié à l’inclusion financière numérique. C’est pourquoi la formation à la prise de rendez-vous en ligne avec un conseiller représente une des voies pour les réorienter efficacement. « Faites preuve de politesse dans vos messages », explique Marcellin tout en détaillant la démarche pour contacter un conseiller depuis le site ou l’application de La Banque Postale.

« Les ressources sont bien faites », conclut-il une fois l’atelier fini. « J’ai travaillé pour d’autres associations avant, mais les outils pédagogiques utilisés dans le cadre des formations Konexio, la composition des groupes par niveau et le suivi des apprenants me plaisent beaucoup. J’essaye d’animer deux ateliers par semaine à présent ».


Konexio a développé des activités à Paris et en Gironde. En 2019, elle s’est également exportée au Malawi, dans le camp de réfugiés de Dzaleka, où son accompagnement vers le numérique « a permis la formation de 60 étudiants et 5 formateurs aux compétences numériques et au freelance en ligne ». Un programme que Konexio souhaite répliquer dans d’autres régions avec d’importantes populations réfugiées, comme au Kenya – pays par ailleurs pionnier de l’inclusion financière numérique.


L’inclusion numérique des publics allophones vous intéresse ? Les Bons Clics viennent de publier un guide pratique à ce sujet.

Le guide se compose :

– D’une fiche à destination des aidants (ressources clés, bonnes pratiques, …)

-De fiches synthétiques (dont une fiche sur l’utilisation des outils de traduction)

– De vidéos disponibles en version sous-titrée

– Des formations Les Bons Clics ciblées pour répondre aux besoins de ces publics

Découvrir le guide pratique !

10

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page